Ceci est une ancienne révision du document !


Tutoriel d'installation de WordPress 3.3.1 sur Gandi Simple Hosting

Voici donc un tutoriel simple pour l'installation rapide de WordPress 3.3.1

Tout d'abord, rendez vous sur le site officiel de WordPress afin de télécharger la version dite “latest stable release”.
Allez dans le répertoire local où vous avez téléchargé le fichier et décompressez-le.
Prenez le contenu du répertoire décompressé “wordpress” et transférez-le via sFTP dans le répertoire htdocs du virtual host (vhost) correspondant sur votre instance.
Ex.: vous avez choisi de mettre votre site sur wordpress.mondomaine.com, alors rendez-vous dans le répertoire wordpress.mondomaine.com/htdocs/ se trouvant dans /vhosts/.

Pensez également à supprimer le fichier index.html présent par défaut dans le répertoire /htdocs/ de votre virtual host, il ne sera pas utile.

En premier vous devez créer une base de données si ce n'est pas déjà fait. Vous aurez ensuite à renseigner les champs relatifs à cette base pendant l'installation.

Une fois le transfert terminé et la base de donnée créée, allez sur l'adresse d'installation de votre site grâce à votre navigateur préféré dans notre exemple, j'irais donc sur wordpress.mondomaine.com/wp-admin/

Vous verrez apparaitre un message (en anglais), vous expliquant que le système ne trouve pas le fichier wp-config.php, mais qu'il peut en créer un si nécessaire. C'est ce que nous allons faire : cliquez donc sur le bouton “Create a Configuration File”.

La première épreuve ;)

Le type de base de données disponible avec l'instance PHP/MySQL est bien évidemment de type MySQL :)
Le nom d'hôte de la base de données par défaut est : localhost
Le nom de la base de données est celui que vous avez choisi à la création de celle-ci
Le nom d'utilisateur par défaut est root
Le mot de passe est vide par défaut (mais puisque vous avez été créer une base, j'espère que vous en avez défini un !).

WordPress vous explique ensuite qu'il est prêt pour l'installation. Il ne vous reste plus qu'à cliquer sur le bouton “Run the install”.

Vous y êtes presque

Remplissez les quelques champs servant à créer le compte administrateur, et c'est terminé !

Et voila ! Votre WordPress est prêt à fonctionner !

Installations & Mise à jour Automatiques

Vous devrez ensuite récupérer l'extension SSH SFTP Updater Support et l'installer manuellement sur votre serveur (en l'uploadant dans /wp-content/plugins/ssh-sftp-updater-support et en l'activant dans le menu extensions de l'administration de votre site) pour pouvoir profiter de la gestion d'ajout d'extensions & de thèmes dans l'administration de votre site, mais aussi pour les mises à jour automatiques.

Une fois l'extension activée, et lorsque Wordpress vous demande vos informations de connexion (lors d'une mise à jour ou de l'installation d'un plugin par exemple) :

cochez SSH2 comme type de connexion et renseignez les champs suivants :

  • Nom de l’Hôte :
  • Identifiant FTP/SSH
  • Mot de passe FTP/SSH

avec les informations fournies lors de la création de votre instance. Laissez le champs relatif aux clés d'authentifications SSH vide et tout devrait correctement fonctionner.

Pour aller plus loin
Si vous souhaitez aller plus loin avec WordPress ou posez des questions à la communauté française à ce propos, nous vous conseillons une visite sur ce lien.

Dernière modification: le 15/02/2012 à 14:43 par Cedric L. (Gandi)