Tutoriel d'installation de WordPress 4.0 sur Gandi Simple Hosting

Voici un guide rapide décrivant l'installation d'un Wordpress 4.0 sur une instance Simple Hosting.

Pré requis :

  • Une instance Gandi Simple Hosting de type PHP/MySQL (la taille ne détermine que la fréquentation de l'instance, une S suffit pour un site personnel)
  • les fichiers d'installation de WordPress 4 (disponibles ici, par exemple)

Avant de commencer, il vous faut savoir qu'il va vous falloir accéder à l'interface de votre instance afin de vous rendre sur la page du phpMyAdmin (gestionnaire de bases de données) de celle-ci.
N'ayez aucune crainte : c'est une opération très simple qui va vous être demandée ici : créer une nouvelle base de données, vide. Ce sera l'opération la plus compliquée de ce tutoriel !

Étape 1 : charger les fichiers sur votre instance.

Mais avant tout, et comme c'est une opération longue, nous allons envoyer les fichiers de WordPress sur votre instance.
Pour cela, il vous faut tout d'abord décompresser le fichier latest.zip que vous avez téléchargé. Effectuez cette décompression sur votre disque local, en laissant l'arborescence initiale intacte (option par défaut).

Une fois cette opération réalisée, vous devriez avoir un répertoire /wordpress/ sur votre disque local. Celui-ci contient un peu plus d'un millier de fichiers !

Ouvrez votre client sFTP préféré, connectez-vous sur votre instance (si vous ne savez pas faire ceci, isez ce guide), rendez-vous dans le répertoire “vhosts”, puis celui du vhost sur lequel vous souhaitez mettre votre Wordpress en ligne (par exemple : "www.monblogamoi.fr" ) , et enfin dans le répertoire “htdocs” de celui-ci. En suivant l'exemple donné, je devrais me trouver dans le répertoire suivant : /lamp0/web/vhosts/www.monblogamoi.fr/htdocs/

C'est dans ce répertoire que vous allez charger l'ensemble du contenu du répertoire /wordpress/ que vous avez décompressé plus tôt.

ATTENTION ! Ne chargez que le contenu du répertoire, et non le répertoire lui-même, sinon votre adresse Internet pour vous connecter à votre site serait (toujours via l'exemple) ” http://www.monblogamoi.fr/wordpress/ ” plutôt que ” http://www.monblogamoi.fr ”

Cette opération risque de prendre beaucoup de temps (~30 min) indépendamment de la vitesse de connexion, car c'est le nombre important de fichiers qui ralentit le processus d'écriture.

Étape 2 : créer une base de données

Wordpress 4.0 vous demande d'avoir accès à votre base de données, mais également de la créer préalablement. Pour faire ceci, rendez-vous sur votre interface Gandi, et plus spécifiquement sur celle de votre instance.
Cliquez sur “Se connecter” en face de “Base de données”. Par défaut, votre identifiant est “root” et le champ mot de passe reste vide.

Vous accéderez ainsi à l'interface phpMyAdmin qui est un éditeur MySQL en ligne. Ne vous laissez pas impressionner par la complexité apparente de l'interface, nous allons juste réaliser une opération très simple : créer une nouvelle base de données.

En haut à gauche de votre écran, sous le logo phpMyAdmin, en haut de la liste, vous trouverez un lien “Nouvelle base de données”. Cliquez dessus et vous aurez, à droite un champ vide avec, en intitulé au-dessus “Créer une base de données”. Entrez simplement “wordpress” dans le champ vide en dessous, ne changez rien d'autre, puis appuyez sur le bouton “Créer”.

C'est fait, votre nouvelle base est créée, vous pouvez fermer cette fenêtre.

Etape 3 : Installation de Wordpress 4.0

Une fois que tous les fichiers ont été transférés sur votre instance, ouvrez votre navigateur préféré (ou tout du moins récent) puis entrez l'adresse de votre vhost sur l'instance. Ce qui signifie, toujours dans le cas de notre exemple initial, que je devrais me rendre à l'adresse "http://www.monblogamoi.fr/" . Si tout fonctionne, vous devriez voir un écran avec le logo Wordpress et le choix de la langue 'installation.

Le prochain écran récapitule les informations dont vous allez avoir besoin pour l'installation. Cliquez simplement sur “C'est parti !

Nous voici dans le cœur du sujet : renseigner l'installeur sur vos informations de connexion à la base de données.
Si vous avez créé votre base comme indiqué plus haut et que vous n'avez pas modifié votre identifiant et/ou mot de passe initiale, alors les informations suivantes sont valables pour votre site :

Si vous avez ensuite l'écran suivant, c'est que tout était conforme et que le reste de l'installation n'est que formalité :

Il ne vous reste donc plus qu'à choisir le titre de votre site, un identifiant et un mot de passe complexe. Entrez également votre adresse email afin que le serveur puisse vous communiquer l'état de votre Wordpress.

Votre installation de Wordpress 4.0 est terminée, bravo !

Pour aller plus loin
Si vous souhaitez aller plus loin avec WordPress ou posez des questions à la communauté française à ce propos, nous vous conseillons une visite sur ce lien.

Dernière modification: le 25/09/2014 à 09:12 par Yann A. (Gandi)